Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Modernliving

  • : modernliving
  • modernliving
  • : L'âge du capitaine : 45 ans, né sous le signe du Taureau. Signe particulier : a bourlingué mais voyage surtout dans sa tête. Sa devise : Bien faire et laisser dire. Ce qu'il essaie de faire : s'adapter à son époque. Sa quête : l'essentiel.
  • Contact

Sur la Brèche

Derrière, c'est la Brèche de Roland et l'Espagne

Recherche

Carnet de Route

La Vache d'Alan

Des images, des dessins, des illustrations, des réflexions, pas des trucs de boulot, des choses que j'ai faites ou vues en dehors, que je trouve intéressantes d'une façon ou d'une autre...  qui peuvent susciter des réactions, des commentaires, donner envie de faire ou pas...

modernliving,  l'idée c'est :  faire quelque chose avec un peu de temps pour observer et réfléchir, des bouts de passé, du présent et un peu d'imagination... Bref tout ce qu'on peut pas faire, dans la vie de tous les jours.

26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 09:49

A bicyclette


Là voilà.... la clé ... des champs...

"- Mon vieux ! je suis heureux ! Tout est admirable ! Et nous glissons à travers tout sur de souples et silencieuses machines. Je les aime, ces machines. Elles ne nous portent pas bêtement. Elles ne font que prolonger nos membres et qu'épanouir notre force. Le silence de leur marche ! Ce silence fidèle ! Ce silence qui respecte toute chose.

- Moi aussi je suis heureux. Je nous trouve puissants. Où sont nos limites ? On ne sait pas. Mais elles sont certainement très loin. Je n'ai peur d'aucun instant futur. Le pire évenement, je passerai dessus, comme sur ce caillou. Mon pneu le boirait... à peine une petite secousse... Je n'ai jamais conçu, comme ce soir, la rotondité de la terre."

Jules  Romains - Les Copains
 

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 17:04

Quelque part en France - sans doute


Dans le TGV, on n'a pas le temps de voir les paysages, à peine peut-on les entrevoir. En tous cas, çà laisse du temps pour se faire une idée de quelque part en France... A part çà, il y a quand même des routes nationales et départementales et  l'automobile pour aller voir les choses de plus près... Et c'est parti.

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
7 juin 2006 3 07 /06 /juin /2006 12:36

Ousse-Suzan - Landes


Quelque part dans la Haute-Lande de Gascogne, il y aurait Ousse-Suzan ... Pas très loin de la Chalosse que je connais pour de vrai... Là je sais pas si c'est l'effet des musiques latino que j'ai écoutées, mais çà tendrait à virer à l'estancia au bord de la Pampa. Pourtant c'est bien une église romane.

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 23:35

 La Vache d'Alan - Haute-Garonne


Je l'avais pas oubliée ... Je l'ai retrouvée.
Il y a 25 ans, je faisais mes études à Toulouse. Et avec le camarade Olivier, en fin de semaine, quand nous avions laissé un peu de notre jeunesse à veiller sur des livres d'histoire en même temps qu'à participer aux convivialités festives nécessaires ... à la survie, nous allions très souvent le samedi et le dimanche ... faire encore un peu d'histoire sur le terrain. Olivier était un guide bleu ambulant et ce qui l'intéressait avant tout nous éloignait fréquemment des sentiers battus. Quelle chance ! C'est comme çà qu'on s'était retrouvé un dimanche matin brumeux, à traverser des prés humides et à escalader des barrières pour pénétrer dans une propriété, de toute évidence ... privée et apparemment déserte, parce qu'Olivier était certain que c'était là... Après avoir tourné au coin d'un grand mur, longé un bassin à l'eau noire et être monté sur une terrasse, on l'a vue. Splendide, majestueuse, la Vache ... d'Alan régnait  dans son tympan au dessus de la porte de l'ancienne résidence d'été des évèques de Comminges. On n' a pas pu l'admirer très longtemps. On n'avait rien à faire là. Une sorte de rabat joie, sorti d'on ne sait où, nous l'a fait comprendre... Mais elle est restée dans ma mémoire comme l'oeuvre d'un artiste inspiré, la sculpture exceptionnelle d'une vache ... gracieuse...

Plus tard, j'ai essayé de retrouver sa trace, je ne savais plus où chercher dans la Haute-Garonne, le Gers, les Hautes-Pyrénées, ... Pourtant je n'avais pas rêvé.  Je ne me souvenais pas bien non plus du nom du village, alors dans ces conditions.... Lors de mon dernier voyage dans le Sud-ouest, j'avais un peu de temps et j'avais retrouvé sa trace sur internet. Mais je pensais à autre chose en me promenant vers Aurignac, encore un balcon sur les Pyrénées. Quand je me suis arrêté dans un joli village, à Alan... J'ai pas réalisé tout de suite. J'ai d'abord cherché derrière l'église, puis, j'ai demandé.  "Je cherche la Vache ! " On m'a dit : "C'est pas là, c'est sur la place, il y a une porte avec une mitre, vous pouvez sonner, s'il y a quelqu'un, vous pourrez la voir." J'y suis allé, j'ai sonné, mais il n'y avait personne. J'ai vu que derrière la grille, un panneau posé par terre indiquait qu'on pouvait entrer, mais sûrement en été, pas le 30 avril ! Il n'y avait personne. Une dame qui passait m'a dit qu'habituellement c'était pas fermé, mais là si ! Je pouvais pas repartir sans l'avoir vue, quand même et je ne me souvenais plus par où on était passé. En regardant de près, j'ai vu qu'en enlevant la jambe qui bloquait le double portail et en poussant les deux battants en même temps, je pourrais peut-être rentrer, la serrure n'était pas engagée à fond. En tirant un peu sur le bras, j'y suis parvenu et je n'ai pas eu besoin de pousser bien fort. Une fois dedans, j'ai refermé le portail. En tournant à droite, il y avait une belle allée de gravillons blancs avec des buis bien taillés et au bout ... elle était là... Elle m'attendait, mais cette fois par un bel après midi ensoleillé. Inutile de dire que j'étais super content. Je suis resté un bon quart d'heure à l'admirer dans sa cour ouverte sur la terrasse par où nous avions dû passer. Olivier, si tu m'entends, je sais que c'est pas possible là où tu es - mais on sait jamais - , je crois bien que quand je suis parti, la vache m'a suivi tout au long de l'allée.

Repost 0
Published by Alain - dans Numérique
commenter cet article
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 11:11

L'Allée


"Meurtre dans un Jardin Anglais" - The Draughtsman's Contract, ce film de Peter Greenaway m'a ébloui par son originalité, sa drôlerie, son intelligence, son atmosphère étrange et mystérieuse, son cadre... Donc, je dois me prendre de temps en temps pour Mister Neville, c'est risqué, mais j'assume... A force, je finirai bien par comprendre ...

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 19:51

Camon - Ariège


Aux confins de l'Ariège et de l'Aude, dans le pays Cathare, ce petit village fortifié c'est presque le Languedoc. Comme un décor de film, mais pas un film en costume, non ce serait plutôt "les Vacances d'Amélie Poulain", un soir d'été, scène de bal sous les platanes, après le passage du Tour de France... Extérieur jour, extérieur nuit...

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 12:01

Mirepoix - Ariège


Au dessus de Mirepoix. Il fallait connaître quelqu'un du pays pour retrouver l'endroit où la photo du dépliant touristique avait été prise... Maintenant, je sais où c'est... Merci Christine !

Encore une manifestation d'un atavisme Pyrénéen, sans doute ... 

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 21:14

Le Parc - le théâtre de Cyrano de Bergerac


C'est dans des endroits comme celui là, certains soirs, que se joue indéfiniment la dernière scène.

Et s'il n'y a vraiment personne autour du banc, sous les arbres, près de la chapelle, à cette heure magique de la fin d'après midi, dans le dernier soleil et déjà la douceur du soir, on entend les acteurs... Cousine...peut-être faudra-t'il que je parte ... ce soir à la chapelle ... les feuilles ... cette lettre ... d'une voix ... j'aperçois toute la généreuse imposture... le destin est railleur ... Molière a du génie ... Christian ... leur cloche sonne ... la lune opaline ... non personne ... le laurier et la rose ... quelque chose que j'emporte ... malgré vous ...

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 10:07

Maison - Vue d'ensemble


Souvent je me pose la question de savoir si je serais prêt à vivre dans une vraie maison moderne. Et j'en arrive à çà : c'est pas la bonne question. Tout projet de vie est indissociable des personnes qui y vivent et d'un lieu. Je ne peux pas me représenter une maison dans le vide. Tout prend du sens dans la "Vue d'ensemble". Avec qui ? Où ? Quand ? Comment ?

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 16:34

Saint-Just de Valcabrère - Saint-Bertrand de Comminges - Haute-Garonne


Lieu de mémoires. Emouvant. J'y vais, j'y retourne... Mais revenons au début.

Première visite : Vous formez un petit groupe de jeunes gens (garçons et filles - c'est pas mal de varier les sensibilités) style "Friends", plutôt que "Club des Cinq", encore que 5 c'est un bon chiffre, plutôt étudiants à Toulouse, c'est pas trop loin. Préparez le truc : C'est la bonne saison, en ce moment pour la lumière. Bref le vendredi, sur météo.fr, assurez vous que vous aurez grand beau le samedi matin sur Saint-Gaudens avec dissipation rapide des brumes, puis réservez les billets (train de nuit obligé - éventuellement train + vélo) ou bien voiture, mais faut pas traîner au lit parce que c'est samedi, il faut être à Saint-Gaudens avant l'aube, lever 3 à 4 heures du matin. Ben oui, il faut ce qu'il faut !... Je passe sur l'intendance, c'est pas le propos. Le Samedi, il fait nuit. vous arrivez à Saint-Bertrand de Comminges, on voit rien, c'est normal, c'est le but. Garez vous à Saint-Just de Valcabrère (en bas, vous monterez à Saint Bertrand plus tard dans la matinée, de toutes façon à l'heure qu'il est tout est fermé !), vous allez à pieds à l'église, Monument Historique bien indiqué, c'est pas très loin. Prévoir des boissons chaudes quand même, enfin faites ce que vous voulez ! Vous y êtes, vous ne voyez toujours rien. Vous devinez juste les formes du bâtiment, cet assemblage hétéroclite de pierres antiques, de sculptures, les cyprès. Postez-vous dans le jardin clos derrière ces curieuses absides inversées. Vous ne les voyez pas encore. Alors disons au chevet de l'église. Respirez, c'est bon. Patientez encore un peu, écoutez les bruits de la campagne qui se réveille. Les premières lueurs, le jour se lève enfin, sur une église romane mystérieuse qui semble être là, plantée dans un décor fait pour elle, depuis toujours.

Repost 0
Published by Alain - dans Pas Numérique
commenter cet article

Articles Récents

Catégories

Liens