Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modernliving

  • : modernliving
  • modernliving
  • : L'âge du capitaine : 45 ans, né sous le signe du Taureau. Signe particulier : a bourlingué mais voyage surtout dans sa tête. Sa devise : Bien faire et laisser dire. Ce qu'il essaie de faire : s'adapter à son époque. Sa quête : l'essentiel.
  • Contact

Sur la Brèche

Derrière, c'est la Brèche de Roland et l'Espagne

Recherche

Carnet de Route

La Vache d'Alan

Des images, des dessins, des illustrations, des réflexions, pas des trucs de boulot, des choses que j'ai faites ou vues en dehors, que je trouve intéressantes d'une façon ou d'une autre...  qui peuvent susciter des réactions, des commentaires, donner envie de faire ou pas...

modernliving,  l'idée c'est :  faire quelque chose avec un peu de temps pour observer et réfléchir, des bouts de passé, du présent et un peu d'imagination... Bref tout ce qu'on peut pas faire, dans la vie de tous les jours.

6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 22:35

Le Musée Hèbre de Saint-Clément


Ces derniers temps, je suis allé à plusieurs reprises au nouveau Musée de Rochefort, le Musée Hèbre de Saint-Clément. Cà c'est un nom, un vrai ! Derrière cette appellation qui pourrait laisser croire qu'on n'est pas vraiment à l'avant garde, il y a une oeuvre d'architecte
qui me plait énormément... Et je sais maintenant pourquoi.

L'architecte donc, Pierre-Louis FALOCI était là à l'inauguration du Musée le 15 décembre 2006, à 19 heures. Dans une ambiance étonnante de calme (la fin de chantier était du reste aussi assez sereine !) et en même temps d'affluence, Le Musée s'est rempli en un quart d'heure à peine. Tout le centre-ville a du fermer boutique pour venir !  

Car le Musée est au centre-ville, dans la grande artère, à quelques dizaines de mètres de la place des "Demoiselles de Rochefort" et à peine plus loin du Musée Pierre Loti. A quelques rues de là, on se retrouve à la Corderie Royale sur les bords de la Charente en passant devant  le Chantier de "l'Hermione". Bref, tout çà pour situer les choses... Un emplacement idéal.

Je savais pas au juste pourquoi ce Musée, à l'architecture pas si révolutionnaire en fait me plaisait. Si on décrit les choses simplement, c'est pas  évident : on a gardé une façade et derrière la façade on a fait autre chose.
Oui ... Mais là c'est pas pour juste garder une façade. La façade est surmontée par le toit de la construction intérieure, avec une saillie résolument moderne et tout çà marche à merveille dans une ville pourtant où tout date des 17e, 18e et 19e siècles. Alors ? Vous me direz, déjà les "Demoiselles de Rochefort", c'était un peu de çà. La plastique de la ville doit se prêter quelque part aux créations hors contexte historique, ces créations de "l'Ailleurs". Je sais pas si c'est la lumière saintongeaise ou celle de la côte atlantique ou autre chose... Mais c'est comme çà.
 
J'attendais le speech de Pierre-Louis FALOCI, sans espèrer en savoir forcément plus. Ce fut tout le contraire, en quelques mots, il a donné des clés évidentes que je livre ici.

La façade, on ne l'a pas conservée avec pour seul objectif de respecter les contraintes des Monuments Historiques. Le Musée à l'intérieur, en retrait de la façade est délibérémment rendu très visible de la rue, à travers des baies vitrées qui ont pris la place des cadres de fenêtres extérieures.
On a voulu que ce Musée soit transparent au delà de la façade et de fait de jour comme de nuit on voit très bien l'espace intérieur...
C'est comme un clin d'oeil à la Maison de Pierre Loti, qui extérieurement serait indiscernable des autres maisons de la rue, s'il n'y avait une plaque, et qui, au delà de sa façade, une fois la porte franchie, se montre au visiteur et révèle un univers fantasmagorique incroyable.

Le dernier étage tout vitré, offre une vision panoramique sur toute la ville. Et là c'est un clin d'oeil au cinéaste Jacques Demy, "à son kiosque panoptique" où travaille la mère des Demoiselles, où de nombreuses scènes du film se déroulent et d'où la caméra a cette vision panoptique des façades tout autour de la place.

Il y a d'autres choses encore, parmi lesquelles ces étages qui sont comme des ponts de bateau d'où on a différents points de vue sur les oeuvres, jusqu'au dernier étage, celui de "l'Ailleurs" où on a créé une Salle Kanak dédiée à la culture mélanésienne avec des masques, des bambous gravés, des sculptures,... mais aussi des oeuvres d'artistes Kanaks contemporains commandées tout récemment pour Rochefort ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain - dans Numérique
commenter cet article

commentaires

Olivier Dhénin 18/05/2007 00:20

Bonjour je découvre votre article sur le musée saint Clément. Sachez que je vais réaliser une pièce à l'intérieur même du musée en juillet prochain, profitant de cette architecture assez extraordinaire...SI jamais vous êtes dans le coin de Rochefort... Bien à vousOD

Alain 19/05/2007 11:24

C'est noté. Si je passe à Rochefort en Juillet, je vous contacte.
Merci pour la visite.

Evelyss 16/01/2007 19:02

Bonsoir Alain, on est tenté à présent de voir le reste de l'architecture et de découvrir " cette façade" dans  tous ses détails ;-)

Alain 22/01/2007 10:32

Avec l'Hermione et tout ce qu'il y a autour, çà devrait t'intéresser.

Madison 15/01/2007 20:57

Une chose est sure, Rochefort t'as vraiment inspiré... :-)bises

Alain 22/01/2007 10:34

C'est le cas de beaucoup de gens.

Articles Récents

Catégories

Liens